vendredi 21 septembre 2007

Avec le temps...

Voilà, cela fait juste 1 mois que je n’ai plus rien mis sur le blog.

J’ai mis en sous titre « L’élevage du chiot parfait ou l’illusion narcissique », eh bien allons-y pour un peu de narcissisme.

Hier j’ai eu 48 ans dont 33 ans de bouvier et pas encore « game over » malgré l’envie de beaucoup.

Peut-être le sentiment d’un trop grand décalage entre le boulot que cela prend et le peu de gens que le bouvier de travail intéresse.

Non seulement il y en a peu, mais en plus, les quelques rares se tirent dessus allègrement.


Mais bon, la route est longue, s’il n’en reste qu’un je serai celui-là.

Ma ligne de conduite persiste : produire 100 chiots par ans pour y puiser la quintessence de 10 excellents pour le travail.

Encore faut-il trouver 10 conducteurs, mais cela aussi c’est du travail !

4 commentaires:

Corinne, 1 % ! a dit…

Les anniversaires, les jubilés, les bons résultats... les décès de chien ou de leurs conducteurs, voilà moultes occasions de faire une pause sur les années passées et une autre sur le plan d'action des années à venir !

Lorsque la philosophie d'une ligne de conduite ou d'un projet de vie reste en fond d'écran ou en "back stage".. forcement, il y a un retour ! Mais savons nous l'identifier correctement ?

La 1 % besogneuse que je suis ne s'arrête pas à ses résultats immédiats de l'instant ... et tient son cap toujours !

"33 ans de chien et d'élevage" , ce n'est que le début, il me semble dans ce domaine ! c'est une question d'Echelle !

Charline a dit…

Pour ma part, tu ne seras pas la seul personne à t'intéresser au bouvier de travail . Malgré la distance que l'on (je) doit parfois prendre, mon mental persévère dans cette espèce de vocation qui m'a chopé sur la route il y a des années . J'espère , et tu le sais, pouvoir compter un jour parmi les meilleurs . . Cela aussi, c'est du boulot !

Anonyme a dit…

Cela va faire 6 années que je suis à tes côtés pour t'aider ou plutôt pour que tu m'aides et j'espère y rester encore longtemps car tu m'as appris et tu m'apprendras encore beaucoup de choses.
Mais il faut se réjouir car malgré les mauvaises nouvelles ou surprises nous sommes toujours la! et sa pour quelques décennies de plus.
Et espérons que l'équipe s'agrandisse car plus on ait fou et plus on s’amuse.
N'oublions pas non plus ton savoir en la matière et que tu es quand même le plus grand éleveur de bouvier des Flandres d'Europe (voir du monde) et c'est tout un respect que l'on te doit.

Jean Martin a dit…

Il est difficile de trouver un chien certifié qui était formés par vous ou les vôtres.
Prêcher par l'exemple