mardi 20 mars 2007

Comment stimuler de nouvelles vocations ?

Ce petit article se veut la réponse à trois interpellations différentes :

1° Le Count of Flanders posait récemment la question dans son magasine : Comment trouver de nouveaux conducteurs, entraîneurs, etc. ?

2° Dans le livre d’or de notre site, une dame écrivait: Comment aujourd'hui en 2007, peut-on encore faire l'apologie de l'attaque ou de la défense ou du mordant appelez cela comme vous voulez: c'est toujours faire mordre un chien sur un homme, et cela je ne peux y souscrire.

3° Charline fêtait ce samedi 17 mars ces 15 ans.

Quelle est le rapport entre ces trois événements différents ?

Depuis l’âge de 8 ans, Charline a accompagné son papa dans les séances d’obéissance d’abord et de mordant ensuite. Au départ, il ne s’agissait que d’observation puisque nous sommes contre le fait que les enfants fassent l’éducation d’un chien. Observatrice passionnée, elle le fut !

Quand, après une grosse année de dressage, le papa de Charline lui a cédé la laisse, il n’a pas compté sur sa fille pour parfaire l’éducation de son chien : il a permis à sa fille de se servir de ce que lui avait mis en place. Mais, de la technique, Charline en a acquis.

Lorsque les activités spécifiquement conçues pour les enfants ont commencé en 2004, Charline avait déjà un très joli bagage en obéissance.
C’est pour cela qu’aujourd’hui, malgré son jeune âge, mais grâce à sa déjà longue expérience, Charline est quasi une monitrice Canimôme accomplie.
Son grand souhait pour ses 15 ans était d’enfiler le costume d’homme d’attaque. C’est chose faite : une petite peur, un grand plaisir et beaucoup d’émotions, compte tenue de ce que cela représente pour elle.

Pour revenir aux points 1 et 2 : oui, le mordant peut être une activité extrêmement riche et épanouissante pour les adolescents, garçons et filles. Mais le cadre doit être clair : le mordant doit se faire dans un but de sport où toute agressivité est exclue, aussi bien chez les personnes que chez les chiens !

Bon anniversaire Charline !

3 commentaires:

Corinne a dit…

De la nécessité à la vocation :

C'est par nécessité et la désolation de voir Claude entraîner nos chiens au mordant sans pouvoir faire mordre le sien (que sur lui-même) que Philippe, mon mari, a enfilé le costume un jour pour dépanner !
Sans rien n'y connaître...sur les seuls conseils de Claude, il a petit à petit appris à porter la toile. Physiquement dans un premier temps, puis techniquement dans un second ! Serge Rychter lui a apporté beaucoup aussi, puis Joachim Garcia, (le coach de Raphael et Sénèque le beauceron et qui entraîne à présent Zozo) l'utilise aussi en l'imprégnant de sa philosophie sur le rapport entre l'homme d'attaque et le chien qu'il entraîne ! "L' HA doit être le copain, tandis que le maître doit être le seul intervenant pour la récompense ou la punition".
Joachim, très pointu dans les montage d'exercice a su faire grandir la motivation de Philippe... tant et si bien que toute l'expérience et les nouvelles connaissances dans sa technique vont au profit des entraînements de Rooster qui supporte en fait ces nouvelles exigences ! Joachim regrette de ne pas avoir eu Rooster à monter... car ce type de chien tant au niveau apprentissage que tempérament mordeur repondait à ses critères de capacités de travail !
Rooster devient à présent le "rat de laboratoire" ou bien encore le "banc d'essai" de ce que Philippe apprend à chaque entrainement dans la toile et qu'il souhaite mettre en pratique! Pour le moment, c'est tout bénéf !!! Yahno et Rooster ont aussi débourré Philippe... qui par son physique est capable de résister aux assauts de Ercq, qui ne fait pas dans la demi-mesure pour s'emparer de l'homme d' Attaque !

La vocation grandit lorsqu'elle est alimentée par la passion d'une équipe !

Corinne a dit…

De la nécessité à la vocation :

C'est par nécessité et la désolation de voir Claude entraîner nos chiens au mordant sans pouvoir faire mordre le sien (que sur lui-même) que Philippe, mon mari, a enfilé le costume un jour pour dépanner !
Sans rien n'y connaître...sur les seuls conseils de Claude, il a petit à petit appris à porter la toile. Physiquement dans un premier temps, puis techniquement dans un second ! Serge Rychter lui a apporté beaucoup aussi, puis Joachim Garcia, (le coach de Raphael et Sénèque le beauceron et qui entraîne à présent Zozo) l'utilise aussi en l'imprégnant de sa philosophie sur le rapport entre l'homme d'attaque et le chien qu'il entraîne ! "L' HA doit être le copain, tandis que le maître doit être le seul intervenant pour la récompense ou la punition".
Joachim, très pointu dans les montage d'exercice a su faire grandir la motivation de Philippe... tant et si bien que toute l'expérience et les nouvelles connaissances dans sa technique vont au profit des entraînements de Rooster qui supporte en fait ces nouvelles exigences ! Joachim regrette de ne pas avoir eu Rooster à monter... car ce type de chien tant au niveau apprentissage que tempérament mordeur repondait à ses critères de capacités de travail !
Rooster devient à présent le "rat de laboratoire" ou bien encore le "banc d'essai" de ce que Philippe apprend à chaque entrainement dans la toile et qu'il souhaite mettre en pratique! Pour le moment, c'est tout bénéf !!! Yahno et Rooster ont aussi débourré Philippe... qui par son physique est capable de résister aux assauts de Ercq, qui ne fait pas dans la demi-mesure pour s'emparer de l'homme d' Attaque !

La vocation grandit lorsqu'elle est alimentée par la passion d'une équipe !

Charline a dit…

Oulalala . . je pleure ! lol
Je viens rendre visite à ton blog que je ne visite que tres rarement et me rend compte ce soir avec horreur que tu avais fait un article et que je n'y ai jamais repondu ..
Je m'en veux car ton article m'emeu vraiment,bien que son intention premiere n'est pas celle ci.
Des mois apres seulement mes 15 ans,je reponds enfin..
Et dire que j'avais laisser un commentaire sur le travail des bouviers blonds et que jamais je n'avais lu d’autres articles que ce dernier ! ( Honte a moi,oui je sais.. )

Alors mieux vaut tard que jamais ;
Depuis toute petite,je me rappel encore être assise près de toi à coté du poêl,regardant chacun de tes gestes et écoutant chacun de tes mots,trouver la faille et poser mes questions,action réactions et tellement de bonheur à venir chaque jeudi soir ecouter tes cours .. Jusqu'au jour où mon père a céder la laisse,oui je m'en souviens,puis place au mordant derrière la longe d'abord et dans le costume ensuite ! D'enormes moments d'émotion que je ne pourrait oublier,des moments qui me disent que je ne pourrais plus m'en passer du tout. Mon idée concours est bien présente,meme si j'ai besoin d'une pause car une petite overdose est presente en ce moment,dut à d'autres choses..( Conversation que nous n'avons toujours pas put continuer lol ) Je suis toujours aussi booster,je sais que des fois c'est difficile à voir,mais ce que je sais aussi c'est que mon parcours je ne l'ai pas tracer seule,beaucoup de personnes m'ont aider a construire ce que j'appel un chemin de vie,et toi et Béné y avez fait une très grosse partie,que ce soit canin ou morale,aide ou sourirs..

Tu connais ma motivation et mes peurs,bien que ces dernieres se dissipent grace à tes conseils et certains coups durs encaissés mais qui m'ont endurcis a force de vouloir et de caractere. Je pense que seule moi peux decider de ce que je voudrais,mais que seul toi et quelque rares personne pourront y contribuer. Je ne sais pas quoi dire d'autres,peut etre que les mots ne sont pas necessaires,parce que tu me connais tellement bien maintenant ! Meme si je dis non,tu sais que en fait,ca veux dire oui..

Je ne VEUX PAS laisser tomber,je tiens tellement a tout ca,ce shema de vie,cette motivation,ces sourires et cette ambiance,qui je sais,n'est plus toujours la meme..

Merci encore une fois,pour ce 17 mars,bien plus qu'exceptionel,car oui,mes 15 ans sont et resteront inoubliables a mes yeux !!
Je m'y remet quand tu veux,je suis decidée et motivée ..

Je continue ma lecture assidue en essuyant quelque larmes de bonheur melée à la nostalgie de la petite fille innocente,assise à coté du Grand Kokos,petite fille qui a grandie et qui est devenue la jeune monitrice grande gueule et battante que je resterai definitivement,malgré des coups de blues quelques peu necessaires,parfois.. !

Un tout grand merci,pour ta patience,ton aide,ton soutien,tes remarques qui m'ont parfois boulversée mais qui m'ont rendue meilleure,Kokos au grand coeur,je le dis moi .. !

gros bisous !